Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum Le forum des AVS de Franche-Comté
Un petit coin où chacun : parent, élève, enseignant, personnel accompagnant scolaire, personnel soignant... peut s'exprimer et échanger.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Synthèse des compte-rendu du GIA (cf infos minute)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum -> Informations Générales -> Pérennisation des Auxiliaires de Vie Scolaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
béné25


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 645
Localisation: Besançon
F

MessagePosté le: Sam 21 Nov - 10:21 (2009)    Sujet du message: Synthèse des compte-rendu du GIA (cf infos minute) Répondre en citant

Nat nous a préparé une synthèse de ce qui s'est dit lors du GIA qui travaille à un plan de professionnalisation voire un métier pour les accompagnants scolaires. Ce groupe interministériel et associatif devrait rendre ses conclusions pour Décembre 2009.
Rapide genèse des différentes réunions du GIA
(Extraits des différents compte-rendus)

UNAPEI ( Union Nationale des Associations de Parents d'Enfants Inadaptés): Rappelle qu’il faut distinguer entre la « professionnalisation » = exécution d’une activité par une personne avec reconnaissance de compétences, et le « métier » qui implique un diplôme, ou une certifications et une formation préalable à l’exercice du métier. Aujourd’hui la formation initiale et continue des AVS existe, mais elle est insuffisante et peu efficace, dans le cadre d’une professionnalisation. L’insertion dans une filière nous paraît bien difficile compte tenu de la diversité des champs possibles et de l’absence de VAE. La professionnalisation actuelle n’est pas attractive. Nous sommes conscients des difficultés de mise en place d’un métier, même si sa mise en place technique (diplôme, formation) concerne surtout l’E.N. Nous souhaitons un métier attractif insérant durablement les professionnels concernés. La problématique de mise en place d’un métier est l’axe que nous devons développer aujourd’hui.


FGPEP(Fédération Générale des Associations Départementales des Pupilles de l'Enseignement Public)  : Il y aura de plus en plus de jeunes scolarisés et effectuant leur parcours de formation en milieu ordinaire, il est logique de concevoir, 4 ans après la mise en place de la loi, leur accompagnement. Il faut une ambition pour l’avenir, et sortir des solutions de fortune qui ont eu cours jusqu’à présent. Nous nous prononçons pour la mise en place d’un métier d’accompagnant, dans et hors l’école.
Mission Montchamp : Nous avons plaidé pour la mise en place d’un métier, et publié un document en ce sens.


DGAS(Direction Générale des Affaires Sociales): l’AVS n’est pas le SESSAD. Il conviendrait de définir les limites des compétences attendues dans ce nouveau métier et son articulation avec le médico-social : quels sont les déterminants qui conduisent à ce type de notification ?


FGPEP : On n’a pas tellement le choix, le dispositif arrive à bout de souffle. C’est irréversible. Il faut créer autre chose. Ce n’est pas la mort du SMS, mais l’accès à la vie ordinaire. Il faut délimiter le champ du diplôme. Le métier se définit techniquement. D’autre part, si l’on crée un métier, il n’est pas du tout sûr, que l’on ait besoin d’autant d’AVS qu’actuellement. Il faut un métier évolutif qui prenne en compte, l’éducatif, la vie quotidienne, l’inclusion dans le tissu social du jeune, l’insertion et l’université...


MEN(Ministère de l'Education Nationale) : Reprendrait volontiers le schéma de madame Montchamp qui place l’ensemble des interlocuteurs en lien avec l’AVS, ce qui induit qu’il est considéré comme un professionnel polyvalent. L’accompagnant peut à partir de ce schéma s’orienter vers d’autres métiers de l’éducatif, du social, du médicosocial, du service aux personnes. , répondant aux exigences diverses du parcours de l’élève ce qui permet d’envisager un emploi à temps plein et évolutif. On tend vers un « métier global ». Il faudrait garder une filière de professionnalisation pour les AVS actuels, puis créer un «métier pérenne».




13 octobre 09
Attachée parlementaire à Mme MONTCHAMP : Nous avons reçu beaucoup de réponses , la synthèse n’est pas encore réalisée. Ce sera le cas pour la prochaine réunion.


PEP : Il nous faut décider d’une démarche méthodologique qui examine les points suivants : missions de l’accompagnant, fonctions sous leurs différents aspects et domaines d’intervention de la maternelle au lycée voire à l’insertion professionnelle, compétences attendues, conditions de certification et de diplôme. Il faut également se référer à l’existant dans la mesure où l’on répond aux besoins du jeune. Ce qui doit nous guider est la réponse aux besoins et le développement de l’autonomie du jeune. Il faut également tenir compte des dispositifs médicosociaux en place (SESSAD, établissement,... SAVS, etc).


SEFS/Mme CANUET : Tous les enfants n’ont pas besoin d’un AVS, la formation des enseignants est à développer. L’évaluation du besoin, c’est le rôle de la MDPH : où en est-on dans ce domaine.


FGPEP : Sur la méthode, il nous semble qu’il faut d’abord se mettre d’accord sur les limites que l’on donne aux missions des accompagnants, à tracer également en fonction du degré d’enseignement et d’âge du jeune. Il est clair que l’accompagnant ne doit pas se substituer à l’enseignant, mais il y a de l’éducatif dans sa mission et lorsqu’il s’agit d’un collégien ou d’un lycéen, d’un jeune en formation professionnelle, il faut des compétences qui ne s’arrêtent pas à l’aide aux actes de la vie quotidienne. Avec des enseignants réellement formés à l’accueil des jeunes handicapés le problème ne se posera plus dans les mêmes termes. Il est à présent indispensable pour avancer que nous travaillions en groupe restreint pour produire un projet de référentiel à soumettre au grand groupe.


APAJH(Association Pour les Adultes et Jeunes Handicapés) : L’accompagnement des 16 / 25 ans se met en place dans les UPI.




6 novembre 09
UNAPEI : De même l’intervention sur un champ très large d’activités (notamment 1.2 actes essentiels de la vie) et au domicile, pose problème quant à la limitation du champ de compétences de l’accompagnant: le péri scolaire, l’éducatif, le scolaire vont de soi, mais les actes au domicile sont‐ils souhaitables alors qu’ils peuvent être réalisés par d’autres professionnels, les parents souhaitent‐ils cette participation de l’accompagnant ? cela pose une question de fond. D’autre part cela implique des compétences extrêmement étendues et très diverses de l’aide à la prise de notes pour un lycéen à l’aide à la toilette d’un enfant de maternelle...


FGPEP : Notre ambition est la création dʼun nouveau métier dont toutes les fonctions possibles doivent être recensées. Cela ne veut pas dire que la même personne les exercera toutes. (...)
Nous pensons aussi quʼil nʼest pas bon au nom de la spécificité du professionnel de multiplier le nombre des intervenants qui seraient très spécialisés. Cela va à lʼencontre de ce qui a été écrit sur la considération du jeune dans sa globalité.


Intersyndicale : Madame Vignaux : (...) Puisquʼon crée un nouveau métier, il faut le valoriser, avec un socle commun et des spécialisations.


T21(Trisomie 21): Il y a des craintes du côté des parents si ce doit être la même personne qui intervient dans tous les lieux et à tous les moments.


APAJH : On risque dʼavoir une confusion entre accompagnement éducatif et accompagnement des actes de la vie quotidienne. Lʼintervention à domicile pose question. Que répondra‐t‐on à ceux dont la revendication sera : « je veux mon accompagnant 24h sur 24 ? »

Nous attendons vos réactions pour faire avancer ce projet...


_________________
"La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre" AC Damaggio.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Nov - 10:21 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum -> Informations Générales -> Pérennisation des Auxiliaires de Vie Scolaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com