Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum Le forum des AVS de Franche-Comté
Un petit coin où chacun : parent, élève, enseignant, personnel accompagnant scolaire, personnel soignant... peut s'exprimer et échanger.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lettre d'Autisme Infantile à P. Blanc (sénateur)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum -> Informations Générales -> Pérennisation des Auxiliaires de Vie Scolaire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
béné25


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2008
Messages: 645
Localisation: Besançon
F

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 23:36 (2011)    Sujet du message: Lettre d'Autisme Infantile à P. Blanc (sénateur) Répondre en citant

Le site autisme infantile.com a publié sur son site une lettre ouverte au sénateur Blanc au sujet des AVS.
Il propose à leurs adhérents de l'envoyer à M. Blanc ainsi qu'aux élus locaux.
Pour info petit copié/collé de la lettre ci-dessous.


Lettre ouverte à Monsieur le Sénateur Paul Blanc à propos de l’emploi des AVS
Publié le 6 mars 2011 par Béatrice Bolling




Depuis 2003, les Auxiliaires de Vie Scolaire interviennent auprès des enfants handicapés.

Sans formation, au rythme des contrats précaires qui se renouvellent au mieux tous les 3 ans, au pire tous les six mois, pour des durées hebdomadaires si courtes que la rémunération mensuelle ne permet pas de survivre, ces personnes clé dans l’éducation et l’intégration de nos enfants dans la société sont maintenues dans la précarité d’un emploi sans revenu décent, sans formation reconnue, et sans avenir.

Nos enfants et le système éducatif français méritent mieux que ça.

Permettez-nous Monsieur le Sénateur de dresser ici le portrait type de l’accompagnement scolaire idéal d’un enfant autiste:

L’AVS aurait une motivation claire et personnelle pour l’emploi proposé, une vocation visible dans son CV, confirmée par une formation initiale, qui – sans être pléthorique – pourrait simplement refléter un parcours scolaire, et professionnel en lien avec l’enfance, et l’enfance en situation de handicap mental: CAP/BEP petite enfance, BAFA avec spécialisation théorique liée au handicap ou à la différence, jeunes éducateurs, quelques années d’expérience acquise en centre de vacance, de loisir, en milieu associatif.
Les associations reconnues pour leur expertise du handicap autistique pourraient, partout en France, signer une convention avec chaque académie – non pour se substituer au rôle de l’Etat qui doit continuer à rémunérer le personnel éducatif, comme il le fait, en garantissant l’égalité du droit à l’école pour tous, mais en formant, supervisant, accompagnant les AVS mises à disposition et recrutées par l’éducation nationale, et les équipes pédagogiques.
Dans un monde idéal, tous les parents d’enfants autistes scolarisés, quelle que soit leur académie, pourraient échanger avec l’AVS de leur enfant, faire le lien entre la prise en charge hors les murs de l’école et les apprentissages académiques et les acquis sociaux effectués en classe ou en récréation (de trop nombreuses académies interdisent en effet, encore ces relations…)
Finalement, rien de bien révolutionnaire, monsieur le Sénateur, vous en conviendrez:

Un recrutement sérieux, sur la base d’une formation initiale adéquate et d’une première expérience réussie et non sur la base de critères sociaux de contrats de réinsertion,
Un contrat pérenne, garantissant un salaire décent, une formation permanente, à durée indéterminée afin de garantir un suivi à long terme de l’enfant par la même personne (au moins sur un cycle scolaire),
Un accès égal des associations au milieu scolaire, partout sur le territoire français – afin de contribuer, grâce à leur expertise, à la formation complète des personnels pédagogiques et des AVS.
Ces trois aspects sont ceux que les engagements du gouvernement en 2009 nous avaient laissé espérer, faisant suite aux promesses électorales de M. Sarkozy. Trois aspects que le gouvernement a évacués, sans tambour ni trompette, au nez et à la barbe des syndicats professionnels et des associations de parents.

Nous sommes plus de 4000 parents sur Autisme Infantile (http://autismeinfantile.com/) à pouvoir déposer un bulletin de vote en 2012 dans les urnes. Nos parents, nos amis, nos familles, en feront tout autant. Et nous ferons du bruit.


_________________
"La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre" AC Damaggio.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 23:36 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nat
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 624
Localisation: Foucherans (25)

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 23:05 (2011)    Sujet du message: Lettre d'Autisme Infantile à P. Blanc (sénateur) Répondre en citant

Okay
_________________
"Le chemin le plus long commence par un premier pas" (proverbe chinois)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:17 (2016)    Sujet du message: Lettre d'Autisme Infantile à P. Blanc (sénateur)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des AVS de Franche-Comté Index du Forum -> Informations Générales -> Pérennisation des Auxiliaires de Vie Scolaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com